Une petite amie en réalité virtuelle pour la Saint-Valentin

Une petite amie en réalité virtuelle pour la Saint-Valentin

Une petite amie en réalité virtuelle pour la Saint-Valentin 1140 585 Michaël da Silva Paternoster

Ai Shinozaki est devenue la petite amie de nombreux otakus en manque d’affection le temps de la Saint-Valentin. Tout ça grâce à la magie de la réalité virtuelle.

Ça vous dit de devenir le petit ami d’une gravure idol japonaise ?

Ai Shinozaki est une « gravure idol » de 23 ans originaire de Tokyo. En d’autres termes, cette jolie jeune femme tournent des vidéos dans lesquelles elle dévoile ses formes généreuses en prenant des poses louches. A l’occasion de la Saint-Valentin, Ai a eu la « chance » d’être la valentine de plusieurs dizaines d’otakus grâce à un programme de réalité virtuelle.

En effet, des développeurs ont mis au point un programme qui permet au premier venu de vivre quelques minutes dans la peau du petit ami de la belle japonaise. Un rêve qui devient réalité pour de nombreux otakus abonnés aux vidéos de gravure idols.

vr-valentine-poster

C’est donc vous ma valentine ? Enfin… « notre » valentine ?

Ce programme intitulé VR Valentine a été présenté, en partenariat avec Yahoo Japan, lors d’un Hack Day qui a eu lieu les 13 et 14 Février dans le district d’Akihabara à Tokyo.

VR Valentine, ça ressemble à quoi en fait ?

vr-valentine-headset

Cet endroit ne ressemble pas du tout à la chambre d’une jolie demoiselle. Fuyez, c’est un piège !

Le site RocketNews24 a envoyé un membre de son équipe tester ce programme innovant. Seiji, l’heureux élu, a donc été invité à se rendre dans un isoloir dans lequel se trouvaient un bureau, une chaise, un PC, un casque de réalité virtuel et aucune jolie fille…

Un endroit tout sauf sexy ! Un lieu exigu qui me rappelle les longs dimanches pluvieux durant lesquels il faut se rendre dans cette salle polyvalente lugubre du fin fond de l’Eure-et-Loir pour aller voter (tu sens le vécu ?).

Bref, notre cher Seiji a donc enfilé ce casque qui doit peser plusieurs kilos pour entrer dans un monde onirique dans lequel il partage sa vie avec la belle Ai Shinozaki.

vr-valentine-headset-on-head

Ce mec est paré pour être tout dur de partout.

La vidéo commence dans le salon d’Ai, vous êtes en train de regarder des vidéos de la demoiselle sur la télévision… Oui, vous regardez une vidéo d’Ai Shinozaki dans le salon d’Ai Shinozaki dans une vidéo d’Ai Shinozaki. On est dans un trip à la Inception.

Pendant que vous êtes tranquillement assis sur le canapé à mater des vidéos comme un gros pervers, vous entendez une porte s’ouvrir à votre droite. C’est la maîtresse des lieux qui rentre dans la pièce, et vous salue avec un grand sourire.

La belle gravure idol se met à converser avec vous… Enfin, elle fait semblant, parce que le programme n’est pas capable de simuler une conversation, la technologie a encore ses limites. Après ce bavardage fort en émotions, la jeune femme vous offre une boîte de chocolat et un baiser. Coquin, vous aviez oublié que c’était la Saint-Valentin ?

Le meilleur pour la fin.

Le meilleur pour la fin.

L’expérience serait si immersive que le membre du staff de RocketNews24 aurait oublié qu’il était dans un pauvre isoloir au beau milieu d’Akihabara.

La réalité virtuelle, le futur de toutes les industries audiovisuelles

Ce programme nous montre une des applications que peut avoir la réalité virtuelle. Une technologie qui est, pour le moment, surtout mise en avant par l’industrie du jeu vidéo. Mais qui pourrait révolutionner tous les autres segments de l’audiovisuel, et notamment les vidéos érotiques et, n’ayons pas peur de le dire, pornographiques.

En effet, les différents acteurs de l’industrie du porno voit d’un très bonne œil l’arrivée de cette nouvelle technologique qui est censée proposer une expérience nettement plus immersive que les vidéos traditionnelles, ou mêmes celles qui utilisent la 3D.

Cette démonstration nous montre que nous ne sommes donc plus qu’à un pas de pouvoir mater des vidéos coquines en réalité virtuelle dans nos salons. C’est une révolution je vous dit !


Les images de cet article sont tirées du site RocketNews24.

Michaël da Silva Paternoster

Français vivant au Japon depuis 2016. Je travaille en tant que manager et consultant en marketing pour plusieurs entreprises japonaises et étrangères.

All stories by : Michaël da Silva Paternoster