Todoroki Keikoku : la vallée verte de Setagaya

150 150 Michaël da Silva Paternoster

Todoroki Keikoku est une jungle dans Tokyo. Ce parc aux allures de forêt se trouve dans un ravin formé dans le lit de la rivière Yazawa. C’est l’une des principales attractions du Sud de l’arrondissement de Setagaya, un lieu deserté des touristes.

L’arrondissement de Setagaya est loin d’être le plus plébiscité par les guides touristiques. C’est simple, si vous vous y rendez, vous ne verrez pratiquement pas de touristes. C’est bien triste car un lieu magique s’y cache. Une jungle miniature aux vertus relaxantes : Todoroki Keikoku.

Le ravin de Todoroki

todoroki-ravine

Un havre de paix et de sérénité, sauf si vous n’aimez pas le bruit des mini-cascades… Mais dans ce cas là vous n’êtes qu’un gros connard.

Vous devrez descendre des escaliers jouxtant un pont métallique rouge pour pénétrer dans ce lieu extraordinaire. Vous n’aurez pas le temps de vous préparer psychologiquement, car vous serez projeté dans un monde champêtre en seulement quelques secondes. C’est donc sans transition que vous vous trouverez au beau milieu de la principale attraction du parc de Todoroki : son « ravin ». Cette crevasse d’une dizaine de mètres de profondeur s’est formée dans le lit de la rivière Yazawa, qui se jette dans l’immense fleuve Tama quelques centaines de mètres plus loin.

Pont de Todoroki

Vous entrez dans le ravin en prenant un escalier juste à côté de ce pont rouge.

Ce corridor aux airs de jungle vous offrira un moment paisible. Je vous le garanti ! Todoroki Keikoku est un lieu relaxant où la pollution sonore de la ville n’a pas sa place. Au lieu des véhicules, vous entendrez le bruit de l’eau qui s’écoule en douceur accompagnée du chant des oiseaux. l’Atmosphère idyllique n’est qu’amplifiée par les rayons du soleil qui percent parfois les branchages pour former des faisceaux lumineux.

« Il y a des elfes au Japon ? »
Moi et ma question contextuelle

Je joue au poète, mais le lieu s’y prête vraiment. Après quelques minutes de marche le long du la rivière Yazawa, l’environnement change légèrement pour laisser place à une nouvelle attraction.

Le temple Todorokifudo

Temple de Todorokifudo

Le temple Todoroki-fudo est très orthodoxe en dehors de la statuette en forme de glace.

En effet, votre aventure à Todoroki ne s’arrêtera pas à son ravin. Un temple bouddhiste dédié à la divinité Acala, « Fudo » en Japonais, surplombe la petite vallée forestière. Malheureusement, ce lieu de culte est plutôt banal à côté du lit de la rivière Yazawa.

Vous l’aurez compris, l’intérêt de Todoroki Keikoku ne se trouve pas en ce lieu. Pour autant, on ne pourra pas se plaindre de sa présence. Ce temple ne retire rien à la beauté de la petite jungle, il y rajoute même un peu de mysticisme.

Les secrets de Todoroki

Quelques surprises se cachent derrière le temple de Todorokifudo.

Les plus aventuriers d’entre vous redescendront les escaliers du temple pour voir ce qui se cache plus au Sud du ravin. Ils ne le regretteront pas, puisque des petits autels sont éparpillés de-ci de-là entre les arbres de cette petite jungle désordonnée.

La bambouseraie de Todoroki

Les bambous de Todoroki

La bambouseraie de Todoroki n’est pas monumentale.

En continuant votre chemin toujours en direction du Sud, l’apparente désorganisation laissera place à un lieu beaucoup plus maitrisé. Un espace zen : la bambouseraie. Encore une fois, cet endroit ne sera pas le plus impressionnant de votre odyssée à Todoroki, surtout lorsque vous vous apercevrez que les bambous ne sont disposés que sur une toute petite surface. La bambouseraie a au moins la grâce de cacher une plantation d’agrumes qui fait un peu tâche.

Le parc de Todoroki

Vous pouvez casser la croûte en haut de la bambouseraie.

Après ce périple aux multiples environnements, vous pourrez profiter du repos des guerriers. En effet, un petit parc plutôt classique se cache derrière la bambouseraie. Ici personne ne vous empêchera de vous affaler sur le gazon pour manger, boire ou tout simplement profiter du soleil avec vos compagnons d’aventure.

Ce que nous avons pensé de Todoroki Keikoku

Ce petit parc est une merveille qui a le malheur d’être légèrement excentré des principales attractions touristiques de la capitale japonaise. C’est vraiment dommage, car il est à ce jour mon parc préféré de la ville.

Le ravin est un endroit parfait pour souffler en Été. Il est constamment protégé des 35°C et des taux d’humidité affolants de la saison estivale. Peu d’endroits à Tokyo peuvent se targuer d’une telle performance.

Comment se rendre à Todoroki Keikoku ?


Todoroki Keikoku est plutôt excentré des principales attractions de Tokyo. Pour vous y rendre, vous devrez prendre la ligne Oimachi et descendre à la gare de Todoroki.

Une fois à cette gare, vous devrez vous diriger vers le Sud. Prenez la première rue à droite, vous verrez un pont métallique rouge à une vingtaine de mètres. L’une des « portes d’entrée » du ravin se trouve ici. En effet, des escaliers plutôt discrets se cachent juste à côté du pont. Il vous suffira de les descendre pour changer d’univers.

Michaël da Silva Paternoster

Français vivant au Japon depuis 2016. Je travaille en tant que manager et consultant en marketing pour plusieurs entreprises japonaises et étrangères.

All stories by : Michaël da Silva Paternoster