Pourquoi tient-on la droite dans les escalators d’Osaka ?

Pourquoi tient-on la droite dans les escalators d’Osaka ?

Pourquoi tient-on la droite dans les escalators d’Osaka ? 1080 717 Michaël da Silva Paternoster

Tous les touristes qui passent par Osaka se le demandent, pourquoi les gens se tiennent à droite dans les escalators alors que dans le reste du Japon tout le monde tient, marche et roule à gauche ? Dans cet article, nous allons vous donner quelques éléments de réponse en mettant en lumière une partie de l’Histoire de la ville, qui explique pourquoi les habitants d’Osaka sont si différents.

Les gens de Tokyo et les touristes qui ont visité le Kansai vous le diront, à Osaka ont ne fait rien comme les autres. La seconde métropole nippone est connue pour ses coutumes et ses mentalités si particulières, même pour les autres Japonais.

La différence est flagrante, n'est-ce pas ? (source CNN Travel)

La différence est flagrante, n’est-ce pas ? (source CNN Travel)

L’une des plus étrange concerne le sens de circulation des piétons dans les transports en commun. En effet, lorsqu’il s’agit d’attendre dans un escalator, les gens d’Osaka se positionnent toujours à droite : chose inédite au Japon.

On tient la gauche à Tokyo, et la droite à Osaka

Une grande partie des touristes qui passent par Osaka arrivent après avoir visité Tokyo pendant plusieurs jours. Et s’il y a bien un truc énervant quand on arrive dans la capitale nippone, c’est que les sens de circulations sont inversés par rapport à ce que nous connaissons en Occident. Quand je parle de « sens de circulation », je n’évoque pas seulement le fait que les véhicules roulent à gauche (comme partout au Japon). Car cela va bien plus loin ! Même les gens marchent à gauche sur les trottoirs ou dans les gares.

Vous ne voyez pas où est le problème ?

Lorsque vous êtes en France, en Belgique ou au Canada, inconsciemment vous tenez la droite quand vous marchez, et même quand vous attendez sur un escalator. Et vous le faite parce que tout le monde autour de vous le fait de façon tout aussi inconsciente. Cela évite de nombreuses scènes cocasses. Si, si, je vous jure.

Une fois arrivé au Japon, vous ne perdez pas immédiatement vos habitudes. Cela se traduit par des situations où vous marchez tranquillement dans les rues de Tokyo et vous réussissez à vous retrouver toujours nez à nez avec des locaux, sans comprendre pourquoi cela vous arrive là-bas et pas chez vous.

Dans les escalators, vous vous positionnez toujours à droite, alors que vous devriez être à gauche, car toutes les personnes qui souhaitent gravir les marches de ces escaliers tapis roulants tiennent la droite. Vous gênez donc assez régulièrement des salarymen pressés.

Vous mettez forcément un certain temps avant de réaliser la chose, puis il y a un temps d’adaptation, parce que même en l’ayant compris vous continuerez malgré tout à faire comme chez vous.

Quatre ou cinq jours passent et vous maîtrisez enfin la chose ! Vous êtes un vrai piéton japonais ! Sauf que la prochaine étape de votre voyage est Osaka

Une rue d'Osaka, où un vélo et des piétons roulent et marchent à droite !

Osaka, ton univers impitoyable.

Vous allez donc devoir reprendre vos bonnes vieilles habitudes d’occidental, mais malheureusement vous mettez à nouveaux plusieurs jours à ré-assimiler le truc. Et une fois que vous avez réussi à vous fondre dans la jungle urbaine d’Osaka vous êtes déjà en train de remballer vos bagages pour partir pour la prochaine étape de votre voyage. Trop de frustration !

Pourquoi le Japonais moyen marche-t-il à gauche ?

Les Japonais marchent à gauche au moins depuis l’époque Edo (qui débute au XVIIe siècle) exactement pour les mêmes raisons qu’en Europe nous marchions à gauche jusqu’au règne de Napoléon Bonaparte.

La plupart des samouraïs étaient droitiers, et portaient donc leur sabre à gauche, afin de pouvoir dégainer plus facilement. En marchant à gauche, cela évitait de nombreuses échauffourées entre guerriers.

En effet, comme les samouraïs portaient toujours leurs armes avec eux, en marchant à droite il y avait un risque que les sabres de deux samouraïs se croisant dans une rue étroite se percutent. Ce qui pouvait être perçu comme une provocation en duel. Imaginez le nombre de quiproquos qui auraient pu finir en saucissonnage de samouraï !

En Europe, seuls les Britanniques ont conservé cette coutume de marcher à gauche, puis de rouler à gauche. L’explication est la même, remplacez seulement le mot « Samouraï » par « Chevalier » et vous avez votre petite histoire.

En bleu, les pays où l’on roule à gauche de la chaussée. En rouge, les pays où l’on roule du bon côté de la route. 😉

C’est Napoléon, alors hêgemôn du vieux-continent, qui a changé le sens de circulation sur l’ensemble du continent Européen, juste pour « faire chier les rosbifs ».

Mais alors pourquoi les gens d’Osaka tiennent-ils la droite dans les transports en commun ? Et bien, je vais vous répondre, et je n’ai pas une réponse, non ! Mais deux réponses ! Qui sont en fait des théories émises par les Japonais pour expliquer cette bizarrerie.

On marcherait à droite depuis toujours dans le Kansai

La région du Kansai était nettement moins habitée par la classe guerrière. Kyoto était la capitale impériale, et tous les aristocrates y vivaient la plupart de l’année. Des mecs pacifiques qui aimaient participer à des compétitions de Haiku, boire du thé et regarder la floraison des cerisiers.

Alors que la ville d’Edo, qui est devenue Tokyo, était la capitale militaire du pays. Et vous vous en doutez c’était blindé de mecs armés jusqu’aux dents.

"Un pont en pierre sur la rivière Aji, Osaka" de Yashima Gakutei

« Un pont en pierre sur la rivière Aji, Osaka » de Yashima Gakutei

Au sein même de la région du Kansai, la ville d’Osaka était déjà un OVNI à l’époque féodale, puisque c’était une ville commerciale. Si les samouraïs mettaient leur sabre à gauche, les marchands, eux, attachaient leurs bourses à droite de leurs tenues. Marcher à droite leur permettait donc de limiter les risques de vol.

Cette désertion de la classe militaire combinée à l’omniprésence des marchands et des aristocrates dans le Kansai expliqueraient pourquoi le fait de marcher à gauche n’a pas eu besoin de s’imposer pendant très longtemps dans la région.

Très bien, mais depuis Osaka aurait dû suivre la norme, comme tous les Japonais, même dans les transports en commun. Et pourquoi on ne tient plus la droite à Kyoto ou à Nara, alors que ces deux villes se trouvent dans le Kansai ?

La théorie de l’Expo universelle de 1970

Une théorie tente d’expliquer pourquoi seule la ville d’Osaka a conservé cette coutume de tenir la droite dans les escalators, et elle nous oblige à revenir 45 ans en arrière.

l'Exposition universelle de 1970 à Osaka.

l’Exposition universelle de 1970 à Osaka.

Au début des années 70, la ville d’Osaka accueillait la première exposition universelle se tenant en Asie. A cette occasion, de nombreux étrangers se sont rendus dans la ville du Kansai.

Or, la plupart des pays du monde marchent à droite, comme nous l’avons vu plus tôt dans cet article. En conservant ou en ré-adoptant cette pratique, les autorités facilitaient l’accès des transports en commun et des lieux publics aux touristes venus visiter les pavillons des 77 pays participants.

Cette pratique n’aurait donc pas disparu dans le métro de la ville grâce à cet événement majeur. Alors que Kyoto et Nara, haut-lieux de tourisme, accueillaient déjà de nombreux visiteurs en provenance d’un peu partout dans le Japon, ce qui a permis d’y imposer progressivement le sens de circulation « national ».

Vous allez me dire que les touristes visitant ces deux anciennes capitales impériales sont aussi étrangers, et que cet argument ne tient pas. Mais je tiens à vous rappeler que l’ouverture du Japon au tourisme international est un phénomène assez récent. La destination devient de plus en plus accessible aux étrangers, et c’est d’ailleurs pour cette raison que le pays du soleil levant bas tous les ans des records d’affluence.

Est-ce que la ville de Tokyo prendra en considération le sens de circulation prédominant dans le reste du monde pour les jeux olympiques de 2020 ? Aucune chance, puisque la capitale nippone avait déjà accueilli cet événement en 1964 et n’avait pas fait cet effort. Décidément, les gens d’Osaka sont vraiment sympas.


ERRATUM: Merci à Horizons du JaponShoot Japan, Le Coq et le Cerisier et Fraglz pour leurs commentaires qui m’ont permis de corriger cet article !

Michaël da Silva Paternoster

Je suis un français vivant à Tokyo, où je travaille en tant que manager et consultant en web marketing depuis plusieurs années. J’ai décidé de partager mes conseils de voyages et diverses astuces qui vous aideront à vous installer au Japon sur ce blog.

All stories by : Michaël da Silva Paternoster
  • Ummm, c’est l’inverse en fait non ?
    Je sais que c’est svt le chaos mais à Osaka je suis sur que c’est « normalement » à gauche qu’on marche MAIS pas dans les escalators ou la, on marche à droite (et ça ux qui ne marchent pas restent à droite)

    • Merci Fraglz pour ce message. J’avais vraiment eu cette impression durant mes deux séjours à Osaka.

      J’ai donc fait ma petite enquête, et j’ai trouvé plusieurs articles qui parlaient du fait que les gens d’Osaka marchent à droite.

      Me voilà donc un peu embarrassé. Je modifie cet article dès que possible ! Merci encore.

  • Note: a Nara on marche a droite dans les escalators, comme a Osaka

Les commentaires sont fermés.