Où dormir à Tokyo ? Les 12 meilleurs quartiers où choisir son hôtel

Où dormir à Tokyo ? Les 12 meilleurs quartiers où choisir son hôtel 1900 1267 Michaël da Silva Paternoster
Guide pour bien se loger en voyage à Tokyo

Où dormir à Tokyo ? Les 12 meilleurs quartiers où choisir son hôtel

Ne perdez pas de temps à chercher quels sont les meilleurs endroits où dormir à Tokyo. Ici, je vous parle des 12 quartiers de la capitale japonaise dans lesquels je conseille aux touristes de se loger.

Les meilleurs quartiers de TokyoVoir tous les hôtels à Tokyo

Vous ne savez pas par où commencer vos recherches d’hôtels à Tokyo ? Pas de problème !

En tant que futur touriste, il est normal de ne pas savoir par où commencer ses recherches de logement dans la ville la plus peuplée du monde. Comment savoir si l’endroit dans lequel se trouve un hôtel correspond à ce que vous recherchez ?

Après avoir parlé à plusieurs touristes, je me suis aperçu que de nombreux visiteurs regrettaient leur choix d’hôtel. Alors même que certains d’entre eux avaient passé plusieurs heures à choisir l’endroit parfait où rester à Tokyo. Heureusement, j’ai déjà fait tout ce travail de recherche et le résultat se trouve sur le menu ci-dessus.

Je connais très bien la capitale japonaise, puisque j’y vis depuis plusieurs années. J’ai appris à m’orienter dans ses transports en commun labyrinthiques et à dénicher les meilleurs endroits à visiter. C’est en partant de cette expérience que j’ai créé cette liste des douze meilleurs quartiers dans lesquels vous pouvez chercher votre hôtel sans crainte.

Les 12 meilleurs quartiers où rester à Tokyo

Mes quartiers coups de coeurs pour rester quelques jours à Tokyo

Selon moi, Ebisu et Shimokitazawa sont deux quartiers merveilleux si vous voulez profiter d’un Tokyo animé mais moins touristique que Shibuya ou Shinjuku. Je conseille ces deux endroits de l’Ouest de Tokyo aux personnes qui voyagent seules, entre amis ou en famille. Vous y trouverez une grande variété d’activités qui vous montreront à quel point la capitale japonaise est une ville fantastique.

Hôtels à Ebisu, une gare parfaitement située dans la capitale japonaise

Je conseille souvent à mes amis de chercher leur hôtel en priorité à Ebisu, car la gare la plus proche se trouve sur la ligne Yamanote, la ligne de train la plus pratique de Tokyo. Ce quartier relativement peu connu des touristes n’est qu’à un arrêt de Shibuya. De plus, Shinjuku, Harajuku, Ueno et Akihabara ne sont pas non plus très loin en train. Cela vous fera économiser beaucoup de temps et d’argent lors de votre séjour.

En plus d’avoir une position stratégique pour visiter les principaux lieux touristiques de Tokyo, Ebisu propose un large choix de restaurants et de bars. Vous pourrez donc goûter à toute la diversité qu’offre la plus grande ville du monde sans être au milieu d’une foule de touristes.

Les plus
✔️
Quartier peu touristique mais animé.
✔️
Plein de petits bars et restaurants.
✔️
Vous pouvez aller à Shibuya et Nakameguro à pied.
✔️
Accès rapide aux lignes Yamanote et Hibiya.
Les moins
L’avenue principale n’est pas charmante.
Pas le quartier le plus pratique pour les clubbers.
Trouver un hôtel à Ebisu

Hôtels à Shimokitazawa, le quartier des friperies à Tokyo

Une soirée à Shimokitazawa, Tokyo.

Une soirée à Shimokitazawa. Photo par Michaël da Silva Paternoster pour Nipponrama.

Ce quartier situé à une station de Shibuya est connu pour être l’un des endroits les plus relax de Tokyo. Certains diront qu’il est surtout fréquenté par les hipsters. Mais pour moi, les gens qui visitent Shimokitazawa ont le meilleur style de vie du Japon. Même s’il est de plus en plus connu des touristes, Shimokitazawa reste un lieu authentique dans lequel vous trouverez de nombreux bars et restaurants proposant des spécialités japonaises ou étrangères.

Des friperies et des salles de concert indépendantes constellent les rues de “Shimokita”. Sans être aussi renommé que Harajuku, ce quartier de l’Ouest est vraiment populaire auprès des fashionistas souhaitant trouver des vêtements décontractés mais stylés. Quant aux salles de concert, elles sont surtout fréquentées par des groupes de Rock ou de musique expérimentale.

Les plus
✔️
Un quartier qui a su rester authentique.
✔️
Plein de petits bars et restaurants.
✔️
Shibuya est à seulement cinq minutes en train.
Les moins
Offre d’hôtels assez limitée.
Légèrement excentré par rapport aux autres quartiers de la liste.
Pas adapté aux clubbers et otakus.
Trouver un hôtel à Shimokitazawa

Les meilleurs quartiers où rester pour visiter facilement tout Tokyo

Tokyo est très étendue. Cela ne facilite pas les journées des touristes qui veulent visiter unun maximum de points d’intérêt dans un délai très court. Heureusement la plupart des quartiers touristiques sont très bien desservis par les transports en commun. C’est le cas de Shinjuku et Asakusa, qui sont les deux choix que je recommande aux touristes pressés.

Hôtels à Shinjuku, vivre dans la foule tokyoïte

La boutique Don Quijote à Shinjuku.

La boutique Don Quijote à Shinjuku. Photo par Michaël da Silva Paternoster pour Nipponrama.

La station de Shinjuku est la gare la plus empruntée du monde entier, car les lignes de train les plus importantes passent par ici. En choisissant de rester dans ce quartier de Tokyo signifie que vous pourrez atteindre très rapidement la plupart des lieux touristiques de cette ville. Mais attention si vous êtes agoraphobe, la foule dans la gare de Shinjuku peut devenir votre pire cauchemard.

Shinjuku est le nouveau centre des affaires de Tokyo. Vous y trouverez des lieux touristiques tels que la vue panoramique de mairie de Tokyo, le parc impérial Shinjuku Gyoen, le quartier coréen de Shin-Okubo, ou encore Kabukicho, le plus grand quartier rouge du Japon.

Avant de rentrer chez eux le soir, les personnes travaillant dans le coin passent du bon temps dans les milliers de restaurants et bars du quartier. Vous ne vous ennuierez jamais dans cette zone de Tokyo qui ne dort jamais.

Les plus
✔️
Vivre dans le vrai coeur de Tokyo.
✔️
Grand choix de bars et de restaurants.
✔️
La gare la mieux desservie de la ville.
Les moins
Déconseillé aux agoraphobes.
Quartier peu adapté aux familles avec enfants.
Pas le meilleur choix pour les clubbers.
Trouver un hôtel à Shinjuku

Hôtels à Asakusa, à deux pas du temple Senso-ji

La pagode de Senso-ji et la porte Hozomon.

La pagode à cinq étages du temple Senso-ji et sa porte Hozomon. Photo par Michaël da Silva Paternoster pour Nipponrama.

A Asakusa, vous serez à seulement quelques mètres de l’attraction la plus touristique de la capitale japonaise. Je parle bien entendu du temple Senso-ji, un lieu de culte plus vieux que Tokyo elle-même.

Je recommande Asakusa si vous restez seulement deux ou trois jours à Tokyo, car il vous permettra de voir facilement l’Est de la capitale japonaise sans passer des heures dans le train. Par exemple, Akihabara et Ueno peuvent être rejointes à pied. Les endroits les plus intéressant de l’Ouest de la ville seront également rapides à atteindre, puisque plusieurs lignes de métro passent par la gare d’Asakusa.

Les plus
✔️
Senso-ji, Ueno et Akihabara peuvent être rejoints à pied.
✔️
Un large choix de restaurants proposant des spécialités japonaises.
Les moins
Quartier peu animé la nuit.
Loin des meilleurs quartiers la nuit : Shinjuku, Shibuya...
Trouver un hôtel à Asakusa

Les meilleurs quartiers de Tokyo où rester pour faire la fête jusqu’au bout de la nuit

Tokyo est une ville qui ne dort jamais. Vous non plus, si vous décidez de rester dans l’un des deux quartiers ci-dessous. Vous y passerez forcément des nuits folles.

Certaines personnes vous diront que vous pouvez prendre un hôtel dans le quartier que vous voulez, même si vous souhaitez vous amuser après le dernier train. “Vous pourrez toujours prendre le taxi.” Sauf que les distances à parcourir sont parfois énormes. Si vous choisissez mal l’endroit où vous restez à Tokyo vous pourrez vous retrouver avec une course qui vous coûtera plus de 10,000 yens.

A ce tarif, il est toujours plus intéressant de prendre une chambre d’hôtel un peu plus chère à côté de Shibuya ou Roppongi.

Hôtels à Shibuya, à côté du croisement piéton le plus populaire du monde

Le croisement de Shibuya pendant la floraison des cerisiers.

Le croisement de Shibuya pendant la floraison des cerisiers. Photo par Michaël da Silva Paternoster pour Nipponrama.

Qui ne connaît pas Shibuya ? Ce quartier de Tokyo est au coeur de toutes les tendances. Son croisement piéton, protégé par le fidèle Hachiko, est dans de nombreuses oeuvres de fiction.

Shibuya est l’un des endroits préférés des jeunes tokyoïtes. C’est pourquoi on y trouve beaucoup de bars et restaurants, ainsi que certaines des boîtes de nuit les plus connues de la capitale japonaise.

En outre, c’est un endroit stratégiquement situé pour pouvoir visiter la ville de Tokyo. En plus d’être desservies par un grand nombre de lignes de métro, la ligne Yamanote s’arrête à la gare de Shibuya. De plus, vous pourrez vous rendre à pied au parc Yoyogi et à Harajuku. Shinjuku, Roppongi et Nakameguro sont accessibles en une dizaine de minutes en train.

Les plus
✔️
Très animé de jour comme de nuit.
✔️
Transports en commun pour visiter Tokyo
✔️
Vous pouvez aller à l'Ageha (plus grande boîte de nuit de Tokyo) avec une navette gratuite.
✔️
Des établissements pour tous les types de soirées.
Les moins
Peu adapté pour les familles et les personnes âgées.
Il y a foule. Evitez Shibuya si vous êtes agoraphobe.
Shibuya est parfois un peu sale.
Trouver un hôtel à Shibuya

Hôtels à Roppongi, le quartier de la nuit à Tokyo

Roppongi est l’un des lieux les plus réputés à Tokyo pour les clubbers. De nombreuses boîtes de nuit aux ambiances variées sont présentes dans ce quartier central de la capitale japonaise.

Depuis Roppongi, vous pourrez rejoindre la plupart des lieux touristiques de Tokyo en seulement quelques minutes. Par exemple, Shibuya, Shinjuku ou Nakameguro ne sont qu’à quelques arrêts en train.

Cependant, faites attention durant vos soirées festives, car certains bars de Roppongi ont la réputation de mettre du GHB dans les verres de leurs clients. Mon conseil est donc de ne jamais rentrer dans des bars dont vous ne connaissez pas la réputation et de ne surtout pas suivre les rabatteurs qui se trouvent dans les rues.

Les plus
✔️
Large choix de boîtes de nuits.
✔️
Quartier très central.
Les moins
Peu adapté pour les familles, les couples, et les personnes âgées.
Attention à certains bars à la mauvaise réputation.
Pas un bon choix pour faire des excursions en dehors de la ville.
Trouver un hôtel à Roppongi

Les meilleurs quartiers de Tokyo où rester pour les fans de manga et d’animation japonaise

Akihabara et Ikebukuro sont deux endroits qui feront briller les yeux des fans de pop culture japonaise. Ces deux quartiers de Tokyo accueillent de nombreuses enseignes vendant des produits dérivés de mangas et de jeux vidéo japonais.

Elles sont toutes les deux très bien desservies par les transports en commun. Ce qui vous permettra de rallier les principaux points d’intérêt de Tokyo sans avoir à changer de train plusieurs fois.

Hôtels à Akihabara, l’endroit préféré des otakus

Akihabara de nuit.

Akihabara de nuit. Photo par Michaël da Silva Paternoster pour Nipponrama.

Si vous aimez les mangas et les jeux vidéo japonais, vous connaissez forcément Akihabara. C’est dans ce quartier tokyoïte surnommé la “ville électrique” que la plupart des grandes enseignes d’électronique du Japon ont décidé d’installer leurs plus grandes boutiques. En outre, vous y trouverez également des centres commerciaux entiers vendant des produits dérivés ciblant les otakus.

De plus, la gare d’Akihabara se trouve sur la ligne Yamanote, qui passe également par la plupart des lieux touristiques de Tokyo. En restant dans ce quartier de l’Est de Tokyo vous pourrez vous rendre à pied à Ueno et Asakusa.

Le seul véritable problème d’Akihabara est que ce quartier n’est pas très animé une fois la nuit tombée. On pourrait même dire qu’il change complètement de visage, puisque les serveuses vous invitant dans leurs maid cafés laissent place à des hôtesses impliquées dans d’autres genres de business.

Les plus
✔️
Les boutiques et activités ciblants les otakus.
✔️
L’accès rapide à de nombreuses lignes très pratiques.
✔️
Asakusa et Ueno sont accessibles à pied.
Les moins
Quartier peu intéressant la nuit.
Avenue principale assez bruyante, sauf le dimanche.
Pas adapté aux familles et couples.
Trouver un hôtel à Akihabara

Hôtels à Ikebukuro, la grande gare du Nord de Tokyo

Ikebukuro est la principale gare du Nord de Tokyo. Les gens vivant dans les villes dortoirs de la préfecture de Saitama l’empruntent tous les jours. Cela en fait un spot parfait pour visiter des villes comme Kawagoe ou Chichibu. Sa position sur la ligne Shonan-Shinjuku rendent aussi les villes méridionales de Yokohama et Kamakura facilement accessibles. Sans oublier qu’il s’agit également d’un arrêt de la ligne Yamanote, dont j’ai déjà parlé plusieurs fois.

Ikebukuro est également connu pour accueillir la plus grande boutique Pokémon Center du Japon. C’est pourquoi j’ai décidé de mettre ce quartier dans la catégorie qui s’adresse aux fans de pop culture japonaise.

Les plus
✔️
Quartier animé en soirée.
✔️
Une bonne option pour les transports en commun.
✔️
Logements moins cher qu’à Shinjuku ou Shibuya.
Les moins
Les abords de la gare se vident vers minuit.
Le quartier n’est pas particulièrement charmant.
Trouver un hôtel à Ikebukuro

Les meilleurs quartiers de Tokyo où rester pour profiter du luxe à la japonaise

Le centre historique de Tokyo est un paradis pour goûter aux meilleures choses que le Japon peut proposer. Repas raffinés, design épuré, produits parfaitement finis et services de haute volée peuvent au menu de votre voyage.

Je vous en dis tout de suite plus sur les deux endroits les plus réputés de la capitale japonaise : Ginza et Marunouchi.

Hôtels à Ginza, à côté des boutiques de luxe

Les boutiques Bvlgari et Louis Vuitton à Ginza, Tokyo.

Les boutiques Bvlgari et Louis Vuitton à Ginza, Tokyo. Photo par Michaël da Silva Paternoster pour Nipponrama.

On surnomme souvent Ginza “les Champs-Elysées japonais”, et c’est à juste titre ! Les marques de luxe se battent pour avoir leurs boutiques dans cette partie chic de Tokyo. Ici, vous pourrez faire votre shopping dans les maisons les plus grandioses.

Afin de répondre aux besoins d’une clientèle exigeante, quelques restaurants et bars raffinés ont également élus domicile dans ce quartier prestigieux de la capitale japonaise. Ce qui vous permettra de goûter à la gastronomie de chefs japonais réputés pour leur minutie.

De plus, plusieurs lignes de métro passent par la gare de Ginza, dont la ligne éponyme, qui est la première voie ferrée de ce genre à avoir existé à Tokyo. Vous pourrez donc vous rendre à Shibuya, Shinjuku, Ikebukuro, Roppongi, Nakameguro et Ueno sans changer de train.

Les plus
✔️
Parfaitement localisé pour faire du shopping.
✔️
Quelques restaurants d’exception, si votre budget le permet.
Les moins
Quartier plutôt calme après minuit.
Endroit très cher comparativement au reste de la ville.
Trouver un hôtel à Ginza

Hôtels à Marunouchi, rester en face de la gare de Tokyo

Grattes-ciels à proximité de la gare de Tokyo.

Gratte-ciels à proximité de la gare de Tokyo. Photo par Michaël da Silva Paternoster pour Nipponrama.

Marunouchi est l’ancien centre des affaires de la capitale japonaise. Ceci s’explique par sa proximité avec le Palais Impérial. Même si ce titre de pôle économique lui a été pris par Shinjuku, de nombreuses entreprises du secteur financier ont décidé de rester dans les grattes-ciels de ce quartier. C’est pour cette raison que vous trouverez un grand nombre d’hôtels de luxe dans cette partie de Tokyo.

En outre, les tours de Marunouchi contiennent également quelques bars et restaurant de haut standing, tout comme des boutiques de marques de luxe.

La Gare de Tokyo se trouve dans ce quartier. Vous pourrez y prendre la plupart des lignes Shinkansen du pays. En effet, toutes les voies ferrées convergent vers Marunouchi.

Les plus
✔️
Quartier central de Tokyo.
✔️
Toutes les lignes de train rapide passe par ici.
✔️
Luxe à la japonaise.
Les moins
Quartier très calme après minuit.
Trouver un hôtel à la gare de Tokyo

Les meilleurs quartiers où rester pour faire des excursions en dehors de Tokyo

Certains quartiers de Tokyo sont mieux adaptés si vous souhaitez faire des excursions d’une journée dans des endroits situés en dehors de la capitale japonaise. En effet, la région de Kanto a beaucoup de choses à montrer aux touristes en dehors de Tokyo. Kamakura, Yokohama, le Mont Takao ne sont que quelques exemples de lieux qu’il faut absolument visiter si vous passez par Tokyo.

Les plus aventuriers d’entre vous, notamment ceux qui se lèvent (trop) tôt le matin, pourront envisager de partir dans des régions plus reculées mais tout aussi intéressantes. En bref, ces deux quartiers de Tokyo sont parfaits si vous voulez avoir un camp de base tout en rentabilisant votre JR Pass.

Hôtels à Ueno, à côté de la gare Shinkansen du Nord de Tokyo

La rue Ameyoko, à proximité de la gare d'Ueno.

La rue Ameyoko, à proximité de la gare d’Ueno. Photo par Michaël da Silva Paternoster pour Nipponrama.

Ueno est principalement connu pour son parc, son zoo et la rue commerçante d’Ameyoko. Si vous décidez de rester dans ce quartier de Tokyo, cela vous fera beaucoup de choses à voir sans avoir à prendre les transports en commun. Mais ce n’est pas fini puisqu’Asakusa et Akihabara peuvent être rejoints à pied. L’incontournable ligne Yamanote, qui passe par là, vous amènera dans les autres endroits populaires de la capitale japonaise.

Mais j’ai décidé de classer Ueno dans les quartiers les plus adaptés pour les excursions, car de nombreuses lignes de Shinkansen s’arrêtent à la gare d’Ueno. Cela inclu les lignes qui se rendent à Kanazawa, Sendai, Niigata, ou Akita. Vous avez de quoi faire chauffer votre JR Pass si vous êtes intéressé par des destinations se trouvant au Nord du Japon !

Les plus
✔️
Plein de points d'intérêt à proximité.
✔️
La rue commerçante Ameyoko.
✔️
Gare d'Ueno très bien desservie pour visiter Tokyo et le Nord du Japon.
Les moins
Quartier pas adapté si vous souhaitez aller en boîte de nuit.
Trouver un hôtel à Ueno

Hôtels à Shinagawa, à côté de la gare Shinkansen du Sud de Tokyo

Rester dans un hôtel à proximité de la gare de Shinagawa peut être une excellente option si vous comptez vadrouiller régulièrement en dehors de Tokyo. En plus d’être situé sur la ligne Yamanote, qui traverse les lieux les plus touristiques de la capitale japonaise, cette gare est l’un des arrêts de la ligne de Shinkansen Tokaido et de plusieurs lignes de trains régionaux.

La gare de Shinagawa a tout pour rentabiliser votre JR Pass ! Vous pourrez vous rendre facilement à Hakone, Yokohama, Kamakura et Odawara, pour ne citer que quelques destinations.

Le seul point négatif de Shinagawa est que ce quartier n’est pas vraiment animé le soir. Donc tournez-vous vers un autre endroit si vous voulez profiter des nuits endiablées de Tokyo.

Les plus
✔️
Métro, lignes régionales et Shinkansen.
✔️
Proximité avec l'aéroport d'Haneda.
✔️
Hôtels plus abordables que dans le centre.
Les moins
Quartier peu animé la nuit.
Les endroits où sortir le soir à Tokyo sont éloignés.
Peu d'attractions touristiques dans le quartier.
Trouver un hôtel à Shinagawa

Vous souhaitez économiser sur votre logement à Tokyo ?

Contrairement à l’image que de nombreux touristes ont du Japon, il est possible de profiter de ce pays sans dépenser des fortunes. Il existe par exemple plusieurs types de logements abordables qui vous permettront de profiter de Tokyo sans avoir à dilapider vos économies.

Dormir dans une auberge de jeunesse

Comme partout ailleurs dans le monde, Tokyo possède de nombreuses auberges de jeunesse. Ces guest houses sont l’une des façons les plus économiques de rester à Tokyo. La plupart de ces établissements proposent des lits dans des dortoirs.

Loger dans une share house

Les share houses sont des grandes collocations pouvant accueillir plusieurs dizaines de résidents. C’est le type de logement que je recommande aux personnes qui souhaitent s’installer a Japon. Mais les touristes peuvent également profiter de ces résidences s’ils décident de rester plus d’un mois au même endroit.

Vous cherchez à vivre une expérience hors du commun ?

Si vous êtes à la recherche d’une expérience mémorable plutôt que d’un endroit ou dormir, le secteur hôtelier a de nombreuses surprises pour vous à Tokyo. J’ai déjà écrit quelques articles sur des types d’hôtels que vous ne pouvez trouver qu’au Japon. Je vous invite à les lire si vous n’êtes pas satisfait par ma liste des quartiers tokyoïtes où je conseille aux touristes de rester.

Dormir dans un hôtel capsule

Essayez de dormir dans l’une des cabines exiguës, mais toujours confortables, d’un capsule hotel. Vous trouverez de nombreux établissements hôteliers de ce type dans la capitale japonaise.

Dormir dans un ryokan

Même si Tokyo est une ville ultra-moderne, il existe encore quelques hôtels traditionnels dans la capitale nippone. Vous trouverez une liste de ryokan respectant les traditions japonaises en cliquant sur le lien ci-dessous.

Les endroits à éviter pour un séjour à Tokyo

Je viens de vous lister l’ensemble des quartiers que je recommande à Tokyo. Cela ne veut pas dire que vous devez absolument suivre mes conseils et vous focaliser uniquement sur ces quelques options. Il existe également des quartiers plus méconnus qui peuvent très bien vous convenir.

Cependant, j’aimerais vous mettre en garde contre quelques fausses bonnes idées. Comme je vous le disais plus tôt, j’ai parlé à beaucoup de touristes qui ont regretté l’emplacement de leur hôtel. Je souhaite donc compléter ma liste des meilleurs quartiers où dormir à Tokyo avec quelques lieux à éviter.

Odaiba, la vraie fausse bonne idée

La statue de Gundam RX-0 Unicorn devant le Diver City Tokyo, à Odaiba.

La statue de Gundam RX-0 Unicorn devant le Diver City Tokyo, à Odaiba. Photo par Michaël da Silva Paternoster pour Nipponrama.

J’ai vu Odaiba sur plusieurs listes de recommandations d’autres blogueurs. Je ne sais pas quelle mouche les a piqués, car cette île artificielle est totalement excentré du reste de Tokyo. Seulement deux lignes de train passent par là.

De plus, Odaiba est désertée la nuit. Vous devrez donc transiter entre l’île et des quartiers plus sympa comme Shibuya, Nihonbashi ou Shinjuku pour profiter des soirées tokyoïtes. Malheureusement, il vous faudra une bonne demi-heure de trajet pour atteindre ces zones animées.

En bref, je vous recommande vraiment de visiter l’île d’Odaiba. Il y a vraiment plein d’endroits intéressant à voir là-bas, tels que teamLab Borderless Tokyo ou le Gundam de Diver City. Mais ne faites pas l’erreur d’y choisir un hôtel.

Les aéroports d’Haneda et de Narita

Les hôtels se trouvant à proximité des aéroports de Narita et Haneda peuvent être très pratiques si vous atterrissez tard le soir, ou si votre vol de retour est tôt le matin. Mais ils ne sont en aucun cas des lieux de choix pour les touristes qui voudraient passer plusieurs nuits à Tokyo.

Les zones périphériques de Tokyo

Evitez les arrondissements situés au Nord et à l’Est de Tokyo. Il s’agit de Nerima, Itabashi, Kita, Adachi, Katsushika et Edogawa. Ces zones résidentielles ne sont pas très intéressantes pour les touristes. Dans une certaine mesure, j’y ajouterai même les arrondissements de Suginami, à l’Ouest, et d’Ota, au Sud, ainsi que toutes les villes de la plaine de Tama (Machida, Musashino…).

Le prix des nuits d’hôtel y sont certainement moins chers que dans les endroits plus branchés de Tokyo. Mais en restant dans ces parties éloignées du centre de Tokyo, vous perdrez l’argent que vous avez économisé sur les longs trajets en train.

Les préfectures suburbaines de Saitama, Kanagawa et Chiba

Rue principale du quartier chinois de Yokohama.

Le quartier chinois de Yokohama. Photo par Michaël da Silva Paternoster pour Nipponrama.

Il en va de même pour les préfectures limitrophes de Tokyo. Ces zones sont très urbanisées et proposent donc de nombreux hôtels abordables. Mais, je ne conseille pas aux touristes de rester dans ces zones, au moins pour un premier voyage.

En effet, les touristes plus expérimentés peuvent trouver un intérêt à rester une ou plusieurs nuits dans des villes périphériques de Tokyo. Plusieurs zones suburbaines peuvent être visitées en plusieurs jours, comme la côte de Shonan, Hakone ou la péninsule de Boso.

Tout ce qui est au-delà

Il me paraît évident que si je veux vous dissuader de rester dans les préfectures limitrophes de Tokyo, je vous déconseille totalement de choisir un endroit encore plus éloigner pour visiter la capitale japonaise.

Cela peut sembler être une idée saugrenue, mais de rares touristes font le choix de dormir dans des préfectures encore plus reculées, comme Ibaraki, Tochigi ou Gunma. Si ces endroits sont parfaits pour découvrir le Japon rural et visiter quelques lieux d’importance culturelle, ils sont contre-indiqués pour passer plusieurs jours à Tokyo.

Michaël da Silva Paternoster

Je suis un français vivant à Tokyo, où je travaille en tant que manager et consultant en web marketing depuis plusieurs années. J’ai décidé de partager mes conseils de voyages et diverses astuces qui vous aideront à vous installer au Japon sur ce blog.

All stories by : Michaël da Silva Paternoster