One-Punch Man : une caricature de héros de shonen

One-Punch Man : une caricature de héros de shonen

1140 585 Michaël da Silva Paternoster

One-Punch Man c’est la sortie manga de ce début d’année 2016 en France ! Ce seinen humoristique joue avec les codes des shonen en racontant l’histoire d’un héros excessivement fort et tout simplement invincible.

Oubliez vos héros préférés, Saitama est le plus fort

Les amateurs de shonen y sont habitués, leurs héros favoris ont une fâcheuse tendance à devenir des surhommes au fil des tomes. San Goku, Naruto, Ichigo… Ils ont tous débutés en étant un peu au-dessus de la moyenne, et grâce aux pouvoirs de la détermination et de l’amitié ont fini par être capables de détruire des planètes, voire des univers.

Avec One-Punch Man, une chose est sûre, ce processus n’aura pas lieu ! Pourquoi ? Parce que Saitama, alias One-Punch Man, n’est autre que l’homme le plus fort du monde. A tel point qu’il élimine tous ses adversaires d’un seul coup de poing.

La recette miracle pour devenir un homme invincible.

La recette miracle pour devenir un homme invincible.

Malgré cela, Saitama est l’anti-héros incarné. Un type sans-emploi devenu chauve à la suite de son entrainement, il a le charisme d’Humpty Dumpty. Il sait se faire prier, et arrive souvent en retard, même quand il s’agit de sauver une demoiselle en détresse ou une ville en proie à un gigantesque monstre.

En outre, Saitama est un type blasé qui vit constamment dans l’ennuie. Son pouvoir extraordinaire fait qu’il n’a jamais vraiment l’occasion de savourer ses victoires.

Le héros de ces dames.

Le héros de ces dames.

Mais c’est aussi ce qui fait que l’on s’identifie plus facilement à ce héros en cape et survêt’ qu’à ses concurrents ninja de Konoha, Saiyan ou Shinigami. One-Punch Man est tellement fort que sa vie est devenue une vraie routine. Et de ce fait, il devient plus humain, notamment dans sa façon d’aborder son existence.

Lorsqu’il dérouille du monstre, il fait simplement son travail. Il ne récolte d’ailleurs aucun laurier grâce à ses exploits, puisque personne dans son entourage ne semble reconnaître son caractère héroïque.

Des antagonistes ? Non, de la chair à canon pour One-Punch Man

Vous l’aurez compris, tous les adversaires de Saitama ne lui arrivent pas à la cheville, et il semble incapable de contenir sa force. Les combats se terminent irrémédiablement de la même façon, un coup pas forcément bien placé et les pires des méchants finissent en lambeaux.

Leurs morts sont d’ailleurs toujours représentées de façon sublime. Leurs corps perforés par le poing de Saitama se brisent, tombent en miettes, explosent ou se désintègrent le temps d’une seule case.

Trop easy pour Saitama.

Trop easy pour Saitama.

Côté look et personnalité, les ennemis de One-Punch Man font penser aux antagonistes des séries TV super sentai et au monstres des films de kaiju, du moins au début de l’histoire. Les ennemis sont souvent des chimères improbables mi-hommes mi-animaux. Et lorsque ces bestioles font plusieurs mètres de haut, les villes aux alentours les sentent passer, c’est littéralement des carnages urbains. Bref, avec les adversaires de One-Punch Man nous sommes à la fois en terrain connu et cela donne aussi un peu de fraicheur nostalgique et de fun à la série.

Les auteurs ONE et Murata Yusuke jouent encore avec les codes du shonen quand il s’agit des dialogues. A chaque combat, ils nous livrent les punchlines habituelles des ennemis les moins originaux du genre : « Tu n’arriveras jamais à me vaincre. » « Prépare-toi à mourir ! » « Voici ma seconde évolution, maintenant je suis invincible. » Ce qui est fort, c’est qu’on y croit à chaque fois, et on se met à rêver que le combat sera plus difficile qu’à l’accoutumée pour notre anti-héros. Mais en fait non… Saitama pulvérise vraiment tous ceux qui croisent son chemin.

Une série hors-norme comme son héros

Avant d’être un manga distribué par Shueisha, One-Punch Man était publié sous forme de webcomic sur le site personnel de son auteur, ONE. Le succès était tel que son petit espace web accueillait en moyenne 20 000 visites par jour.

La série est rentrée dans le circuit des publications classiques en 2012, soit trois ans après la parution du premier chapitre dessiné par ONE. Mais depuis c’est Murata Yusuke qui se charge de retranscrire les histoires fantastiques de Saitama.

10 tomes du manga ont déjà été publiés au Japon, et une adaptation en anime a été diffusée durant la fin de l’année 2015 sur TV Tokyo. Bref, One-Punch Man est au sommet de sa puissance. Vous ne pouvez pas passez à côté de ses aventures !

Disponible chez le revendeur le plus proche de chez toi, où sur les boutiques en ligne, c'est encore plus proche que le revendeur le plus proche.

Disponible chez le revendeur le plus proche de chez toi, ou sur les boutiques en ligne, c’est encore plus proche que le revendeur le plus proche de chez toi.

Le premier tome de One-Punch Man est disponible depuis le 14 janvier aux éditions Kurokawa. Ce premier numéro rempli d’une bonne dose d’humour met en place les personnages de Saitama, et de Genos, l’élève cyborg de One-Punch Man. Je ne peux que vous le conseiller, courez le lire !

Michaël da Silva Paternoster

Français vivant au Japon depuis 2016. Je travaille en tant que manager et consultant en marketing pour plusieurs entreprises japonaises et étrangères.

All stories by : Michaël da Silva Paternoster
  • Oui courons le lire! Presque 7€ pour presque 5 minutes de lecture avec une histoire basée sur un concept redondant, et qui s’épuise en presque 2 minutes.

Laisser une réponse