Megane-bashi : le pont en forme de lunettes à Nagasaki

Megane-bashi : le pont en forme de lunettes à Nagasaki

Megane-bashi : le pont en forme de lunettes à Nagasaki 1140 584 Michaël da Silva Paternoster

Le Megane-bashi est le plus célèbre des ponts de la ville de Nagasaki. Il doit sa renommée à sa beauté, mais surtout à sa forme atypique qui rappelle des lunettes.

C’est la forme parfaitement symétrique des deux arches qui le constituent, et le reflet de ces deux demi-cercles dans l’eau qui ont donné à ce pont son nom et sa comparaison avec cet instrument d’optique. En effet, Megane-bashi veut tout simplement dire « Pont des lunettes » en Japonais.

Pour la petite histoire, cet édifice a été construit en 1634. A cette époque, Nagasaki était en plein essor économique, grâce notamment à la présence des comptoirs commerciaux étrangers de Dejima et Tojin Yashiki. C’est d’ailleurs Mokusunyoujo, un moine d’origine chinoise qui entreprend la construction de ce premier pont sur la rivière Nakajima. Il officiait au temple Kofukuji, tout proche, qui est également le plus vieux temple d’inspiration chinoise à Nagasaki.

Le Megane-bashi est considéré comme faisant parti des trois plus célèbres ponts du Japon. Les deux autres sont le Nihonbashi de Tokyo et le pont Kintaikyou d’Iwakuni.

Visitez aussi les rives de Nakajima

Cet édifice fait partie d’une série de ponts traversants la petite rivière Nakajima. Toutes ces structures sont faites de pierres et elles ont toute leur charme. Si bien qu’il ne faut pas seulement se contenter de visiter uniquement le pont des lunettes. Je vous conseillerais plutôt de vous balader le long de la rivière. Faites le idéalement en fin de journée, lorsque les rayons du soleil passent entre les buildings et se reflètent sur la rivière Nakajima.

Comment se rendre à Megane-bashi ?


Nagasaki étant une ville assez étroite, il est possible de se rendre à pied à Megane-bashi depuis la plupart des monuments se trouvant au Sud de la gare de Nagasaki. Les moins courageux prendront les lignes de tram 4 et 5 et s’arrêteront à Nigiwaibashi.

Michaël da Silva Paternoster

Je suis un français vivant à Tokyo, où je travaille en tant que manager et consultant en web marketing depuis plusieurs années. J’ai décidé de partager mes conseils de voyages et diverses astuces qui vous aideront à vous installer au Japon sur ce blog.

All stories by : Michaël da Silva Paternoster