Hacienda del Cielo : le rooftop de Daikanyama

150 150 Michaël da Silva Paternoster

l’Hacienda del Cielo est un restaurant-bar offrant une vue imprenable sur la ville de Tokyo. Situé à Daikanyama, il propose des spécialités mexicaines et des cocktails de qualité à des prix raisonnables.

Si vous avez déjà eu l’occasion de vous rendre à Daikanyama, vous avez sûrement apprécié ses petites maisons sur deux niveaux dont les rez-de-chaussés sont souvent des boutiques branchées. Effectivement, l’architecture du quartier tranche radicalement avec celle de Shibuya, qui est toute proche. Comment s’imaginer un instant qu’il existe pourtant un rooftop à deux pas de la station Daikan-Yama ?

Le restaurant-bar offre une vue sublime sur la Tour de Tokyo.

Le restaurant-bar offre une vue sublime sur la Tour de Tokyo.

C’est pourtant le cas, avec le bar-restaurant Hacienda del Cielo, situé au neuvième étage de l’un des plus grand immeuble du quartier. Le Mansard Building est l’un des seuls bâtiments du quartier pouvant se targuer d’avoir une vue aussi imprenable sur la ville de Tokyo. La taille moyenne des maisons du quartier n’y est pas pour rien. Le ciel y est si dégagé que vous pourrez voir de nombreux monuments de la ville, dont la Tour de Tokyo.

Des cocktails et des spécialités mexicaines de qualité à des prix raisonnables

Vous trouverez de nombreux cocktails à des prix raisonnables sur la carte des boissons de l’Hacienda del Cielo. Le verre de Sangria ou de Pink Paradise n’est qu’à 500 yens. Le bar vous propose également de prendre de la Frozen Margarita dans des grands pichets, à partir de 3800 yens pour la version classique au citron vert. Pour quelques centaines de yens de plus, il est également possible de se laisser séduire par ce cocktail mexicain dans des versions aromatisées aux fruits. C’est parfait si vous venez à plusieurs !

hacienda-del-cielo-margarita

Déguster une margarita dans une ambiance cozy avec une vue sur la ville. Si je n’y avais pas été avec Bastien j’aurais pu croire que c’était un dîner aux chandelles.

Si vous n’aimez pas trop les cocktails, vous pourrez vous rabattre sur les bières mexicaines pour 500 ou 600 yens. Au programme : de la Sol, de la Tecate, de la Modelo et (bien entendu) de la Corona. Toujours pas convaincu ? Les vins, rhum et autres liqueurs ne sont pas en reste, et une sélection de sodas, de jus de fruits et de thés sont également disponibles pour ceux qui ne voudraient pas goûter à l’alcool.

hacienda-del-cielo-inside

Vous n’aimez pas le plein air ? Vous pouvez déguster vos plats et cocktails à l’intérieur.

Côté nourriture, l’Hacienda del Cielo vous offre le meilleur de l’apéro mexicain. Les assiettes de nachos aux guacamole et au chili, les tortillas, les quesadillas et autres ceviches sont servies pour 500 yens ou moins. Mention spéciale pour l’assiette de quatre piments jalapeños qui arrachent la bouche pour seulement 300 yens.

« Ça m’irrite les gencives »
Moi, après avoir goûté à deux jalapeños

Pour ceux qui souhaitent se faire un gros repas, l’Hacienda del Cielo a ce qu’il vous faut. Les soupes traditionnelles mexicaines, les burritos et enchiladas sont proposées pour des prix avoisinants les 1000 yens.

Ce que nous avons pensé de l’Hacienda del Cielo

Ce bar-restaurant joue à fond sur l’ambiance mexicaine. La nourriture, les boissons et la musique nous transportent en Mésoamérique. Rien de tout ce que nous avons goûté ne nous a déçu. Le plus dingue, reste la note finale qui était loin d’être salée.

Et que dire de la vue panoramique sur la ville de Tokyo ? Juste sublime ! L’endroit se prête à tout : soirée entre amis, dîner aux chandelles… Avec cette adresse vous pourrez épater plus d’une de vos connaissances.

En bref, que du bon !

Comment se rendre à l’Hacienda del Cielo ?


La gare la plus proche est Daikan-Yama, sur la ligne Tokyu-Toyoko. Vous pourrez facilement récupérer cette ligne à la gare de Shibuya.

Le restaurant-bar se trouve au neuvième étage du Mansard Building. Il n’est accessible que par un ascenseur dont l’accès est situé sur la gauche du building lorsque vous êtes dans la rue principale du quartier de Daikanyama. N’abandonnez pas si vous vous sentez perdu, car le restaurant en vaut vraiment la peine.


Les photos de cet article ont été prises par notre cher Bastien.

Michaël da Silva Paternoster

Je suis un français vivant à Tokyo, où je travaille en tant que manager et consultant en web marketing depuis plusieurs années. J’ai décidé de partager mes conseils de voyages et diverses astuces qui vous aideront à vous installer au Japon sur ce blog.

All stories by : Michaël da Silva Paternoster