Ginzan Onsen : une station thermale à Yamagata

Ginzan Onsen : une station thermale à Yamagata

Ginzan Onsen : une station thermale à Yamagata 1140 584 Michaël da Silva Paternoster

Ginzan Onsen est un village de la préfecture de Yamagata réputé pour ses bains thermaux. La ville est escarpé et propose une petite balade dans la forêt qui abouti à une mine d’argent. Cette caverne a donné son nom au bourg, puisqu’il signifie « Les bains thermaux de la montagne d’argent ».

Les bains thermaux de Ginzan Onsen sont réputés dans tout le Tohoku. Ce petit bourg dédié à la relaxation se trouve au milieu d’une zone montagneuse. La nature enveloppe l’unique rue constituant ce village plein de charme. Vu de l’extérieur, les édifices semblent être ici depuis des siècles. Le bruit de la rivière qui s’écoule le long de cette rue ne fait qu’accroître le côté zen de cet endroit.

ginzan-onsen

Le village est constitué d’une unique rue en forme de L. Voilà, c’est tout.

La seule rue de Ginzan Onsen est une succession d’hôtels, de restaurants traditionnels et des magasins de souvenirs. Tous les hôtels du village ont leur propre onsen privatif. Aucun problème si vous ne passez pas la nuit dans cet endroit. Vous pouvez très bien payer uniquement pour avoir accès aux onsens des hôtels.

Ne vous attendez pas à trouver des onsens en extérieur. A Ginzan, il n’y a que des bains thermaux en intérieur ressemblant aux bains publics que l’on peut trouver dans toutes les grandes villes du Japon. C’est plutôt dommage. Surtout si vous espériez vivre une expérience extraordinaire en étant en communion avec la nature (comme un hippie).

Le chemin qui mène à la mine est vraiment sympa.

Le chemin qui mène à la mine est vraiment sympa. Les gens sur la photo sont d’accord.

Outre le petit village, Ginzan cache une petite balade en forêt qui mène à quelques points d’intérêts. Le plus important reste la mine d’argent qui a donné son nom au bourg.

En débutant cette petite aventure, vous vous sentirez très vite au milieu de la nature. Même si l’ensemble du chemin est pavé. Le parcours suit une rivière qui ne manquera pas de vous surprendre avec ses nombreuses cascades.

ginzan-onsen-mine

l’Entrée de la mine. J’y ai accompli une quête secondaire afin de gagner un peu d’expérience pour affronter la quête principale qui est de rester au moins un an au Japon sans mourir de faim.

La mine d’argent est en fait assez petite. Comptez moins de cinq minutes pour la traverser. L’intérieur est éclairé et le chemin n’est pas périlleux. Vous pouvez y aller sans crainte.

Ce que nous avons pensé de Ginzan Onsen

Ginzan Onsen est une visite parfaite si vous souhaitez vous détendre dans une ambiance typiquement japonaise. Vous ne croiserez pratiquement pas de touristes étrangers ici, ce qui montre que ce lieu est encore inconnu de la plupart des touristes.

Les onsens de Ginzan sont tous détenus par des hôtels. J’ai été un peu déçu, car ils sont tous en intérieur. Ils ressemblent donc plus à des bains publics qu’aux merveilleux onsens en extérieur. Vous savez, ceux où les singes font pipi dans le bassin, en toute impunité.

En outre, la petite balade dans la forêt pour aller visiter la mine peut être sympa à faire, les jours de beau temps. Ce qui n’était pas mon cas lorsque je m’y suis rendu.

Comment se rendre à Ginzan Onsen ?

Ginzan Onsen n’est pas directement desservie par une ligne de train. Vous devrez donc utiliser un autre moyen de transport pour atteindre ce petit village escarpé de la préfecture de Yamagata.

Si vous n’avez pas de voiture de l’occasion, le chemin le plus simple est de vous rendre à la gare d’Oishida. Cette station est facilement accessible depuis Yamagata, puisqu’elle se trouve sur la ligne Ou, qui passe également par la gare principale de la capitale de la préfecture.

A partir de là, vous aurez à prendre un bus qui vous mènera directement à la station thermale, en seulement 35 minutes. L’arrêt de bus se trouve sur la place de la gare, à votre gauche lorsque vous sortez de la station Oishida.

Faites attention, la plupart des indications ne sont pas traduites en Anglais, donc notez au moins le nom du lieu en kanji, afin d’être sûr de ne pas prendre un bus qui vous mènera ailleurs. Pour vous aider, Ginzan Onsen s’écrit « 銀山温泉 ».

Michaël da Silva Paternoster

Français vivant au Japon depuis 2016. Je travaille en tant que manager et consultant en marketing pour plusieurs entreprises japonaises et étrangères.

All stories by : Michaël da Silva Paternoster