Geibikei : Les gorges de Geibi à Iwate

Geibikei : Les gorges de Geibi à Iwate

1920 1080 Félix Goux

Vous avez décidé de visiter la région de Tohoku et plus précisément la prefecture d’Iwate mais vous ne savez pas par où commencer ? Proche de Ichinoseki, les gorges de Geibi, formées par la rivière Satetsu, est une fabuleuse destination naturelle. Classées parmi les 100 plus beaux paysages du Japon de l’ère Showa. Profitez du cadre, de l’histoire et du calme au cours des 90 minutes de croisière s’étendant sur 2 kilomètres.

Mon avis sur Geibikei

Mon avis sur les gorges de Geibi
  • Intérêt culturel
  • Accessibilité
  • Qualité/ Prix
4

Résumé

Comme souvent au Japon, on appréciera vraiment qu’il ne s’agisse pas seulement d’une visite classique. La tradition et le folklore qui entourent les gorges ajoutent une dimension onirique non négligeable. Au fil de votre excursion, observez des cailloux est une chose, mais l’histoire qu’ils renferment en est une autre. Je recommande chaudement la potée sous les kotatsu; notez ce joli jeu de mot, si vous êtes de passage à Iwate en hiver.

Envoi
User Review
4 (1 vote)

La visite des gorges

Après avoir fait connaissance avec vos deux accompagnateurs, un capitaine et un guide, vous débuterez votre visite en prenant place dans une sorte de grande pirogue d’une vingtaine de places. Cette embarcation sera coiffée ou non d’un toit transparent suivant la saison. Une fois confortablement installé, votre capitaine débutera la croisière à la seule force de ses bras.

Votre guide, lui, se chargera de vous détailler la faune et la flore spécifiques aux gorges de Geibi ainsi que les croyances qui les accompagnent. Des falaises aux cascades en passant par un temple voué au culte de Bishamonten, la remonté du fleuve se veut intéressante, relaxante et calme.

Ayant eu la chance d’être dans la région début Février, nous avons pu profiter du déjeuner dans un kotatsu. Délicieuse option disponible seulement en hiver, vous trouverez les informations relatives à cette expérience ci-dessous.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore cette invention extraordinaire, le kotatsu est une sorte de table basse chauffée par en dessous. Elle est munie d’un plaid pour ne pas que la chaleur s’y échappe. En vous y installant, vous serez réchauffé par les jambes. En sommes, rien de plus efficace pour profiter de la beauté du paysage hivernal sans se confronter au froid inhérent à la saison.

Le déjeuner est lui composé d’une potée et de quelques spécialités japonaise. Ce repas est plutôt classique, mais néanmoins excellent.

Lancé de Undama

Une fois repu, vous accosterez sur deux petites parcelles de terre reliées par un pont. L’occasion de vous dégourdir les gambettes pendant que vos deux accompagnateurs s’offrent une pause bien méritée.

Au bout de votre petite balade, vous vous retrouverez face à l’attraction emblématique du site, Le “Geibi”. Littéralement traduisible par “Nez du lion”, l’impressionnante falaise de 124 mètres de haut a donné son nom au site.

Après quelques secondes le nez en l’air, il ne vous restera plus qu’à vous adonner au mini-jeu du coin avant de rebrousser chemin. Il vous faudra d’abord dépenser la modique somme de 200 yens pour vous procurer 5 “Undama”, ou “pierre de fortune” en francais. Les pierres sont gravées de quelques kanji japonais représentant l’amour, la santé, la richesse ou encore le savoir par exemple.

Le jeu est simple, lancer vos Undama dans un trou situé dans la falaise de l’autre côté de la rive. Si vous réussissez, le voeu représenté par le kanji de votre pierre devrait se réaliser. Ce jeu est bien plus compliqué qu’il n’y paraît. J’ai choisi la pierre au kanji “chance”, qui ne m’a pas sourit, puisque j’ai honteusement raté mon lancé.

Le Geibi Oiwake

Une fois réinstallé dans votre embarcation, le retour se voudra encore plus relaxant, car en lieu et place des explications, votre guide vous gratifiera du “Geibi Oiwake”. Ce chant traditionnel qui résonnera entre les parois des gorges est tout simplement magnifique. De quoi clôturer parfaitement votre digestion. Oui, je sais, la digestion prend plus de temps que ça mais vous aurez compris.

Comme vous l’aurez compris, le gros point fort de la saison d’hiver est bien évidemment le déjeuner dans le kotatsu. Cependant, les trois autres saisons n’ont pas à rougir face au froid :

  • Le printemps vous offrira ses wisterias en fleur aux nombreuses nuances de violet.
  • L’été, sa végétation dense et son climat parfaitement jumelé à la climatisation naturel des gorges.
  • L’automne et l’impressionnante palette de couleurs que révèle la saison.

Lors des belles saisons, comme votre bateau n’est pas couvert. il vous sera aussi possible d’acheter quelques gâteries à offrir aux quelques carpes et oiseaux lors de la balade.

Informations pratiques

Horaires d’ouverture

Ouvert tous les jours aux horaires suivants :

  • Du 1er Avril jusqu’au 31 Août : 8:30 – 16:30;
  • Du 1er Septembre au 10 Novembre : 8:30 – 16:00;
  • Du 11 Novembre au 20 Novembre : 8:30 – 15:30;
  • Du 21 Novembre au 20 Mars : 9:30 – 15:00;
  • Du 21 Mars au 31 Mars : 9:30 – 15:30.

Prix :

  • Adultes : 1,600 yens
  • Élèves de primaire : 860 yens
  • Enfants : 200 yens

Remise de 10% pour les groupes de 15 à 99. Les groupes de 100 ou plus ont le droit à 20% de remise.

Repas

Kotatsu Lunch : Disponible du 1er Décembre au 28 Février, pour un tarif allant de 3300 à 5500 yens (taxes incluses).

Les enfants de moins de 3 ans ne sont pas acceptés. Les animaux sont acceptés pour 200 yens.

Contact

Accès aux gorges de Geibi

  • Bus depuis la station JR Ichinoseki:

    Prendre la ligne Geibikei. À la station Ichinoseki, dirigez vous à la zone d’embarquement n°7, sortir à Geibikei. Durée: 42 minutes. Le site se trouve à 1 minute à pied depuis l’arrêt. Les bus roulent de 10:00 à 18:00 – 6 ou 7 bus par jour.

    Bus empruntant l’autoroute:

    Ligne Kesen (Ikebukuro à Kamaishi).

  • Shinkansen JR Tohoku :

    • Depuis la station de Morioka à la station d’Ichinoseki : 41 minutes.
    • Depuis la station de Tokyo à la station d’Ichinoseki : 2 heures 33 minutes.

    Ligne JR Ofunato :

    • Depuis la station d’Ichinoseki, platforme n°3 à la station Geibikei : 32 minutes.

    Le site se trouve à 5 minutes à pied depuis la station.

  • Il vous faudra environ 30 minutes depuis la station d’Ichinoseki pour rejoindre Geibikei.

Félix Goux

Franc-Comtois en PVT à Tokyo. Adepte du tantrisme, par procuration.

All stories by : Félix Goux

Laisser une réponse