Dossier de demande de PVT au Japon : quels documents faut-il ?

Dossier de demande de PVT au Japon : quels documents faut-il ?

Dossier de demande de PVT au Japon : quels documents faut-il ? 1140 585 Michaël da Silva Paternoster

Pour pouvoir bénéficier du PVT au Japon, il va vous falloir préparer un dossier de demande de visa. Je vous propose de voir ensemble quels sont les documents qui vous seront nécessaires à la création d’une demande de visa vacances-travail.

Vous venez de voir que vous remplissez tous les critères pour pouvoir prétendre à un PVT au Japon ? Vous vous y voyez déjà ? Minute papillon ! S’il ne suffisait que d’être éligible au visa vacances-travail pour pouvoir l’obtenir, les quotas de PVTistes au Japon seraient atteints tous les ans… Et ça n’est jamais arrivé ! Pourquoi ? Parce qu’il faut remplir un dossier avec des documents assez complexes à obtenir !

Le dossier de demande de visa vacances-travail au Japon

Comme pour toutes les autres demandes de visa, plusieurs documents vous seront demandés. Cependant, dans le cadre du PVT, le gouvernement japonais a fixé la barre très haut, sûrement afin d’éviter que le premier fan de manga venu puisse débarquer au Japon sans trop savoir quoi y faire.

Malgré cela, lorsque j’ai fait ma demande de visa à l’ambassade du Japon à Paris, j’ai pu assister à des scènes cocasses. J’étais loin d’être le seul à faire une demande de PVT ce jour-là. Nous étions au moins cinq ou six à être présents pour obtenir ce visa. Mais, je peux vous dire que je dois bien être le seul à l’avoir obtenu le jour même.

Pourquoi ? Parce que j’avais vraiment préparé mon dossier !

Préparez votre dossier de demande de visa pour gagner du temps !

Cela m’avait bien pris deux ou trois semaines sur mon temps libre. Je ne suis pas sûr que mes comparses de l’ambassade en avait fait de même. Et le résultat s’en est fait sentir… Leurs dossiers n’étaient pas complets ou présentaient des failles. Le personnel de l’Ambassade refusait leurs demandes à la chaîne… Car à chaque fois qu’on leur rendait leur dossier, ces quasi-PVTistes se mettaient à les modifier maladroitement dans la salle d’attente. Puis ils retentaient leur chance après avoir modifié ce qu’ils pensaient être la cause du précédent refus. Sans succès.

C’était pitoyable… Et je les imaginais rentrer bredouille chez eux, en province, après avoir perdu une journée à Paris pour se rendre à l’ambassade.

Je ne vous souhaite pas de vivre la même chose qu’eux ce jour-là… Je vous invite donc à regarder la liste des documents nécessaire pour faire une demande de PVT au Japon. N’hésitez pas à cliquer sur les liens pour avoir plus de détails sur certains documents.

Quels documents fournir à l’Ambassade pour faire sa demande de PVT au Japon ?

La préparation du dossier de demande de visa vacances-travail est assez chronophage et énergivore, car elle nécessite que vous regroupiez de nombreux documents… et que vous fassiez de nombreuses recherches !

Vous trouverez ci-après la liste des documents à fournir à l’ambassade ou au consulat du Japon auquel vous êtes rattaché. Accrochez vous bien car la liste est longue, et diffère légèrement en fonction de votre nationalité.

Documents à fournir pour les Français

  1. Un passeport français valide.
  2. Un formulaire de demande de visa.
  3. Une photo d’identité récente.
  4. Une lettre de motivation.
  5. Un CV.
  6. Un programme de voyage suivant ce modèle.
  7. Un certificat médical de moins d’un mois.
  8. Un relevé de compte courant et/ou d’épargne non bloqué (comme le livret A par exemple) avec un montant supérieur ou égal à 4500 euros si vous n’avez pas encore pris vos billets d’avion. 3100 euros suffisent si vous avez déjà vos billets aller-retour couvrant une période de plus de six mois, avec un retour modifiable.

Documents à fournir pour les Canadiens

  1. Un passeport canadien valide.
  2. Un formulaire de demande de visa.
  3. Une photo d’identité récente.
  4. Une lettre de motivation.
  5. Un CV.
  6. Un programme de voyage suivant ce modèle.
  7. Un certificat médical de moins d’un mois.
  8. Des billets d’avion aller-retour en direction du Japon.
  9. Un montant supérieur ou égal à 2500 dollars canadiens en chèques vacances ou sur un compte bancaire. Dans ce second cas, il faudra fournir un relevé de compte.

Michaël da Silva Paternoster

Français vivant au Japon depuis 2016. Je travaille en tant que manager et consultant en marketing pour plusieurs entreprises japonaises et étrangères.

All stories by : Michaël da Silva Paternoster