Dogenzaka : la colline des Love Hotels

150 150 Bastien

J’ai trouvé l’amour à Shibuya, une fille parfaite, rencontrée dans l’un des bars réputés pour leur clientèle presque exclusivement composée de ladyboys. Bref, un énorme coup de chance. Cependant, je n’habite pas tout près et elle est trop saoule pour se souvenir de son adresse. Que faire dans ce cas ? Direction un Love hotel de Dogenzaka !

Cette histoire introductive était purement fictionnelle, mais cette aventure (mésaventure?) a bien dû se produire un millier de fois. C’est pourquoi j’ai décidé de vous parler de la fameuse « colline des Love Hotels » de Dogenzaka.

Lance Armstrong sortant d'un Love Hotel. Cramé !

Lance Armstrong sortant d’un Love Hotel. Cramé !

 Mais où se trouve donc cette fameuse colline ?

Situé en contrefort des grandes rues que la lumière ne quitte jamais, Dogenzaka est un quartier de Shibuya bien connu des fêtards. En effet, on y trouve un bon nombre de clubs et bars en tout genre, dans un ensemble de petites rues piétonnes bien agréables.

Puis, en y regardant à deux fois, on y trouve quelques rues moins éclairées et peu fréquentées des touristes. C’est là que l’on trouve la plus grande concentration de Love Hotels à Tokyo. Mais vous ne connaissez peut-être pas le concept ?

Un Love Hotel, qu’est-ce donc ?

C’est très simple, les jeunes japonais vivent pour une grande majorité chez leurs parents jusqu’au mariage (parfois même après), et ces Love Hotels leur offrent donc un peu d’intimité pour quelques heures.

"Hey les filles, ça vous dit d'aller prendre un verre ici, comme ça, entre potes...?!"

« Hey les filles, ça vous dit d’aller prendre un verre ici, comme ça, entre potes…?! »

Ils proposent d’ailleurs deux tarifs : « Rest » et « Stay ». Alors que ce dernier vous permet d’y passer la nuit comme pour un hôtel classique, l’offre Stay vous propose un plus court « séjour », pour quelques heures seulement.

Nous voilà donc sauvés, mon amie imaginaire et moi.

Cela dit, ça ne s’arrête pas là, les Love Hotels ont un autre intérêt , et pas des moindres. Ce sont de véritables parcs d’attraction pour adultes.

Mais à l’intérieur, c’est comment ?

Bon vous n’y trouverez peut-être pas de grand-huit (quoi que…) mais ils ont tous un univers particulier qui les différencie de leurs voisins. Et vu la densité de Love Hotels dans le quartier, il a fallu une bonne dose d’imagination.

"Attends... Mais t'es sûr que c'est pas une pizzeria ça ?"

« Attends… Mais t’es sûr que c’est pas une pizzeria ça ? »

C’est comme ça qu’on en arrive à croiser des Love Hotels très exotiques, futuristes ou dans un étrange style baroque. Un bon gros « What the fuck » dans la plus pure habitude nipponne.

Les détails fonctionnels à l’intérieur des chambres ne sont pas en reste. Large gamme de lubrifiants, vidéos à la demande (probablement pas du genre Hollywoodiennes), miroir au plafond ou lit tournant si vous avez de la chance.

Le rapport au personnel est limité au maximum et vous aurez souvent affaire à une machine pour réserver chambre et accessoires.

Pas la peine de cacher les panneaux derrière un sapin les mecs... On sais très bien de quel type d'établissement il s'agit.

Pas la peine de cacher les panneaux derrière un sapin les mecs… On sais très bien de quel type d’établissement il s’agit.

Pour ce qui est des tarifs, il vous en coûtera aux environs de 3000 Yens pour 2/3 heures, ou 6000 Yens environs pour la nuit.

C’est absolument indicatif, les tarifs varient bien sûr d’un Love Hotel à l’autre, et parfois également en fonction du jour et de l’heure à laquelle vous réservez votre chambre. Le prix dépend également du niveau de « glauquitude » du Love Hotel

Alors, c’est pour quand votre première fois ?

Je ne peux malheureusement pas vous conseiller de Love Hotel en particulier, et même si j’avais essayé je ne pourrais pas me le permettre : le choix de l’ambiance reste quand même très personnel.

"Bon Roberto, qu'est-ce que tu branles ? On avait dit 15:30. Tu sais bien que je dois passer prendre les gosses à l'école après."

« Bon Roberto, qu’est-ce que tu branles ? On avait dit 15:30. Tu sais bien que je dois passer prendre les gosses à l’école après. »

Cela dit si vous cherchez des conseils pratiques, je peux poser la question, j’ai cru comprendre que quelques personnes de notre cercle à Tokyo auraient déjà tenté l’expérience. Coquinous !

Bien évidemment, il n’y a pas que des Love Hotels dans le quartier. Vous y trouverez aussi des bars comme le Beatcafe.

Comment se rendre à Dogenzaka ?


Le quartier de Dogenzaka est situé à proximité de la gare de Shibuya. Pour faire court, la partie de se quartier regroupant des Love Hotels se trouve derrière le centre commercial Shibuya 109.


Ne m’en voulez pas pour la photo de couverture de cet article, elle représente un Love Hotel de Meguro… Mais je n’ai pas pu résister, ce château en impose vraiment trop. Les autres viennent bien de Dogenzaka, promis !

Bastien

Aime le vert, les transports en communs, la bière ambrée. N'aime pas la betterave, la pluie, les objets oranges.

All stories by : Bastien