Le château de Nagoya : la demeure des Owari Tokugawa

Le château de Nagoya : la demeure des Owari Tokugawa

Le château de Nagoya : la demeure des Owari Tokugawa 1140 585 Michaël da Silva Paternoster

Le château de Nagoya est la principale attraction de la capitale de la préfecture d’Aichi. Un immanquable chargé d’Histoire dans une ville pourtant boudée par les touristes.

De nombreux touristes étrangers ne prennent pas la peine de s’arrêter à Nagoya. C’est vraiment dommage. La quatrième plus grande ville du Japon a pourtant de nombreuses choses à montrer aux visiteurs, comme son célèbre château.

Le principal monument de la ville regroupe la plupart des symboles de Nagoya et de la préfecture d’Aichi. De plus, cette structure défensive est aussi chargée d’Histoire. En effet, visiter le château de Nagoya revient à tenter de comprendre toute l’Histoire de la ville, qui a été bâtie autour de cet édifice.

l’Histoire du château de Nagoya

En 1525, le clan Imagawa fit construire un premier château sur ce site. En 1532, le clan Oda s’en empara mais l’abandonna par la suite.

Ce n’est qu’en 1610, que Tokugawa Ieyasu ordonna la construction d’un nouveau château à l’emplacement de l’actuelle ville de Nagoya. C’est d’ailleurs par cette décision que la ville naquit. Elle devint ainsi la nouvelle capitale de la province d’Owari.

Château de Nagoya en 1880

Une photographie du château de Nagoya en 1880, par Tamamura Kozaburo.

Durant l’époque Edo, sous le règne d’une branche cadette de la famille shogunale des Tokugawa, la ville de Nagoya devint un des principaux centres économiques du pays. Ceci fut rendu possible grâce à sa position à l’intersection des routes Tokaido et Nakasendo : les deux principaux chemins qui reliaient Edo (l’ancien nom de Tokyo) à Kyoto.

Le château de Nagoya en flamme, en 1945. © Mainichi Shimbun

Le château de Nagoya en flamme, en 1945. © Mainichi Shimbun

En 1930, le château de Nagoya est le premier édifice de ce genre à être reconnu Trésor National. Malheureusement, la ville de Nagoya et son château furent ravagés durant la seconde guerre mondiale. En effet, il était l’une des cibles des raids américains, car son donjon abritait un quartier général de l’armée japonaise.

La visite du château de Nagoya

Des travaux pour redonner sa splendeur d’antan à ce complexe ont débutés dans les années 50. Mais différentes parties du château sont en rénovation encore aujourd’hui.

Donjon du château

Le donjon du château de Nagoya.

Ceci n’est pas forcément un problème pour les personnes qui souhaiteraient visiter ce lieu. Car les visiteurs peuvent voir les artisans travailler sur de nouvelles pièces, ou admirer des endroits qui viennent tout juste d’être rénovés. Une situation plutôt inédite pour un monument de cette envergure.

La renaissance du Palais Honmaru

Le Palais Honmaru a été achevé en 1615 et il regroupait les bureaux administratifs et la résidence des seigneurs de la province d’Owari. Lors de leurs déplacements à Kyoto, les Shogun s’arrêtaient à Nagoya et logeaient dans ce bâtiment.

La visite du complexe commence par le Palais Honmaru. La reconstruction de ce bâtiment détruit lors de la seconde guerre mondiale a débuté en 2009. L’entrée de l’édifice et quelques pièces ont été ouvertes au public en 2013. Une seconde section a ouvert en 2016, mais l’ensemble du Palais Honmaru devrait être accessible aux visiteurs à partir de 2018.

Honmaru Palace

Des panneaux peints dans le palais Honmaru.

Malgré ces travaux, le Palais Honmaru reste l’un des points les plus intéressant de la visite, car il permet d’admirer le travail d’artisans qui utilisent des archives provenant de l’époque Edo (du XVIe au XIXe siècle), mais aussi du début du XXe siècle pour reproduire de la façon la plus fidèle possible ce bâtiment historique.

Les jardins du château

Nous nous sommes rendus au château de Nagoya en plein été. Nous n’avons donc pas pu profiter des cerisiers en fleur ou des érables en automne. Sachez cependant que si vous venez entre fin mars et début avril vous pourrez profiter du hanami. Et c’est de même pour les visiteurs qui viennent à partir de fin octobre, vous pourrez voir les momiji.

Sans cela, le jardin est assez banal. Vous pourrez y admirer les murs du château, dont l’un d’entre eux contient une pierre énorme. Selon la légende, ce rocher aurait été déposé ici par le célèbre général Kato Kiyomasa. Pour honorer ce haut fait, une statue de lui se trouve dans les jardins.

Le château de Nagoya et son musée

Le donjon se cache derrière un arbre.

Le donjon se cache derrière un arbre.

Après avoir fait ce petit tour dans les jardins du château, vous vous trouverez tout naturellement en face du donjon. Ce bâtiment a été l’un des premiers à avoir été reconstruit après l’incendie de 1945. Sauf que les personnes en charge de cette rénovation se sont permis quelques petites fantaisies comme l’usage du béton pour remonter la structure ou l’ajout d’un ascenseur et de la climatisation.

l’Intérieur du château de Nagoya cache un musée qui expose principalement des éléments qui ont pu être sauvés du désastre de la seconde guerre mondiale. On y trouve également des objets et des maquettes qui permettent de revivre l’époque Edo… Et une collection de cadavres d’insectes… C’était cool, mais sans aucun rapport avec le reste.

Vue depuis le château de Nagoya

Voici la vue depuis le dernier étage du donjon.

Le dernier étage du château offre une vue panoramique sur la ville de Nagoya. Cela vaut vraiment le détour, surtout que l’on est loin des marches pourries authentiques du château d’Himeji. Le dernier étage du donjon est vraiment facile à atteindre. Au pire, si vous n’aimez pas les marches, il y a l’ascenseur.

Ce que nous avons pensé du château de Nagoya

Le château de Nagoya est un immanquable pour tous les touristes qui décident de se rendre à Nagoya. La visite dure entre une heure et une heure et demie. Elle est très intéressante et vraiment abordable lorsque l’on sait que nous sommes en face du plus grand monument de la région.

N’hésitez pas à vous fournir en brochures à l’entrée de l’enceinte du château. Elles sont, pour la plupart, rédigées en Anglais, et elles expliquent parfaitement l’Histoire de ce lieu, mais aussi les procédés utilisés pour rénover les différentes parties du château.

Comment se rendre au château de Nagoya


Le château de Nagoya est situé dans l’arrondissement Naka. Quatre lignes de métro passent à proximité du principal monument de la ville. La station de métro la plus proche est Shiyakusho, la gare de l’Hôtel de ville. Cette station se trouve sur la ligne Meijo, qui est une ligne circulaire reprenant le principe de la ligne Yamanote à Tokyo. Mais vous trouverez également à proximité du château les stations :

  • Higashiote, avec la ligne Meitetsu-Seto
  • Sengencho, avec la ligne Tsurumai
  • Marunouchi, avec les lignes Sakuradori et Tsurumai

Vous l’aurez compris, l’endroit est facile d’accès. Vous pouvez même envisager de venir à pied depuis la gare de Nagoya (35 minutes de marche), ou le quartier de Sakae (25 minutes).

Le château de Nagoya est ouvert tous les jours de 9 heures à 16 heures 30. L’entrée coûte 500 yens pour les adultes.

Michaël da Silva Paternoster

Je suis un français vivant à Tokyo, où je travaille en tant que manager et consultant en web marketing depuis plusieurs années. J’ai décidé de partager mes conseils de voyages et diverses astuces qui vous aideront à vous installer au Japon sur ce blog.

All stories by : Michaël da Silva Paternoster