Boom Boom Satellites : un groupe mythique est mort

Boom Boom Satellites : un groupe mythique est mort

Boom Boom Satellites : un groupe mythique est mort 1140 585 Michaël da Silva Paternoster

Le duo japonais Boom Boom Satellites a annoncé qu’il ne sortirait plus de disques. Retour sur la carrière de ce groupe dont la musique est à mi-chemin entre le rock et l’électro.

La fin en apothéose de Boom Boom Satellites

Après plus de vingt ans sur les scènes japonaises et internationales, le duo Boom Boom Satellites est contraint de ranger définitivement les guitares et les synthés dans leurs étuis.

Cette conclusion s’est imposé d’elle-même, car le chanteur Michiyuki Kawashima est partiellement paralysé. La moitié du groupe souffre depuis plusieurs années de tumeurs, et sa condition physique ne fait qu’empirer. C’était d’ailleurs ce qui avait contraint le groupe d’annuler leur participation au Moshi Moshi Nippon Festival de Paris en 2015.

C’est Masayuki Nakano, le bassiste du groupe, qui a révélé cette triste décision, le jour de la sortie de l’EP « Lay Your Hands On Me », qui sera du coup leur dernier disque. Le clip de la chanson titre de cet opus a le droit à son propre clip, dans lequel la fille de Michiyuki Kawashima joue le premier rôle. C’est un peu émouvant.

Ne nous attardons pas plus sur la fin de ce groupe. Laissez-moi plutôt vous présenter ces artistes qui ne m’ont jamais déçu.

Entre musiques électroniques et rock alternatif

Boom Boom Satellites n’est certainement pas le groupe de rock le plus connu du Japon, mais il a su proposer une véritable alternative au J-Rock classique dont les figures de proue sont des groupes comme l’Arc-En-Ciel, Asian Kung-Fu Generation ou plus récemment One OK Rock et Man With A Mission.

Le groupe a déjà une longue carrière derrière lui. Masayuki Nakano et Michiyuki Kawashima se sont rencontrés à l’université en 1990, mais ce n’est qu’en 1995 qu’ils sortent leur premier titre sur une compilation du label Torema Records.

Le style musical du duo a beaucoup évolué durant leurs 20 ans d’existence. Leurs débuts étaient beaucoup plus tournés vers le style electronica. Mais très vite, Boom Boom Satellites a su s’orienter vers des sonorités plus rock, pour au final arriver à un équilibre entre ce genre et les musiques électroniques qui les caractérisaient au début de leur carrière.

Des effets visuels en concert et dans leurs clips

Boom Boom Satellites sait se distinguer aussi bien en live que dans ses clips vidéos, en proposant des effets visuels variés. En concert, le duo japonais ne lésine pas sur les panneaux avec des milliers de LED ou les rangées de centaines de spots. Pour ce qui est des clips, la plupart ont leur propre ambiance, et utilisent des effets visuels uniques comme des projections ou des effets kaléidoscopiques.

Boom Boom Satellites, une machine à bandes originales

Les musiques de Boom Boom Satellites ont régulièrement été utilisées comme bandes originales de films ou dessins animés, ou encore comme musiques de publicités japonaises ou internationales. Comme en témoigne leur dernier titre « Lay Your Hands On Me » qui est le générique d’ouverture du manga Kiznaiver.

Le morceau « Broken Mirror » est un autre bon exemple, puisqu’il a servi de chanson titre à la série animée Mobile Suit Gundam Unicorn. Mais Boom Boom Satellites pourrait être également cité pour sa participation dans les bandes originales de films d’animation à succès comme Appleseed ou Vexille.

Fait moins connu, deux pistes de Boom Boom Satellites se trouve dans le film The Dark Knight de Christopher Nolan. Malgré cela, ces deux titres ne sont pas présents sur l’album de la bande originale du film.

Évidemment, la fin de ce groupe que je suis depuis mon adolescence m’attriste un peu. Mais leur discographie est si variée que je sais que je ne me lasserai jamais d’écouter du Boom Boom Satellites.

Michaël da Silva Paternoster

Français vivant au Japon depuis 2016. Je travaille en tant que manager et consultant en marketing pour plusieurs entreprises japonaises et étrangères.

All stories by : Michaël da Silva Paternoster